Sep 29

Voici le court métrage a été réalisé et nous voulions le partager avec vous pour vous donner un premier aperçu en images de ce que nous avons pu partager au court de notre séjour.

Pour le visioner, il vous suffit juste de cliquer sur "En savoir plus..." ou vous rendre sur : https://www.youtube.com/watch?v=sFtcUJmykKs

Aoû 03

Chapitre n°7 : déjà le retour…

        Mardi après un lever bien matinal, nous avons dit au revoir aux sœurs de Djilas. Nous avons pris la route pour Keur Moussa. Apres avoir fait un tour dans la boutique des moines, nous avons eu une visite commentée du domaine. Ensuite nous avons assisté à la messe. Apres un déjeuner rapide, nous avons pris la direction de Dakar pour nous rendre sur l’île de Gorée. Hélas les bouchons Sénégalais nous ont contraints à modifier notre programme !

         Nous avons fait le tour des divers marchés (tissus, vêtements, art africain) et avons manié l’art du marchandage, aidé pour cela par sœur Virginie et Sœur Léonie. Nos valises sont remplies de cadeaux ! Nous sommes retournés au centre l’Abri où les sœurs comme toujours nous ont accueillis avec beaucoup d’hospitalité.

         Mercredi, dernier jour au Sénégal, une fois encore lever matinal, afin de prendre la première chaloupe à 7h30 direction l’ile de Gorée que nous avons pu enfin admirer. Apres cette visite, retour au centre-ville où nous avons poursuivi nos achats et avons déjeuné au centre culturel Français (histoire de nous remettre un peu dans le bain... .) Chacun s’active maintenant à terminer ses bagages. D’ici deux heures nous nous rendrons à l’aéroport et ce sera pour nous le retour…

Juil 31

Chapitre n°6 : C’est déjà la fin de cette histoire…

        Samedi 30 Juillet, il pleut sur Djilas, il pleut aussi un peu dans nos cœurs car nous allons bientôt quitter le Sénégal et ses habitants, mais nous sommes fiers et heureux d’avoir atteint notre objectif : la réfection de toutes les salles de classe de Loul Sessène. Effectivement, les six classes de primaire ont été complètement rénovées et sont belles. Les deux classes de maternelle ont été décorées grâce aux divers talents de l’équipe. De jolies fresques ornent maintenant les murs, et nous sommes persuadés que les petits élèves sénégalais auront beaucoup de joie à se rendre à l’école.

         Toutes ces journées de travail ont été ponctuées par des pauses bien agréables. Sœur Alice-Marguerite de la communauté de Djilas, infirmière, nous a fait visiter le dispensaire et la maternité. Elle nous a expliqué avec passion et enthousiasme le fonctionnement de ces lieux. Nous avons pu constater qu’avec peu de moyen de nombreux soins sont apportés.

         Nous avons eu la joie d’accueillir sur le chantier les sœurs de Djilas accompagnées des sœurs de Mbodien. Nous avons également rencontré le chef de village de Loul qui nous a expliqué son rôle, très important pour la vie du village.

         Vendredi en fin de journée, nous avons emprunté un moyen de transport traditionnel, la charrette pour nous rendre aux mines de sel à ciel ouvert où toutes les femmes du village travaillent. 50kg de sel sont vendus pour 500 FCFA (environ 0.70€) , cela nous donne à réfléchir…

         Demain, messe à Loul puis visite des villageois qui viendront voir le travail réalisé dans les classes. Quant à nous il faudra déjà penser au retour mais avant cela, nous aurons l’occasion de visiter Keur Moussa, l’ile de Gorée et Dakar.

        

         Nous tenterons de vous envoyer des nouvelles depuis Dakar si nous le pouvons. A très vite !

Juil 27

Chapitre n°5 : L’histoire continue…

        Comme nous vous l’avions annoncé, la peinture des volets nous tient en haleine, et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous pouvons conjuguer le verbe « peindre » : je peins, tu peins, il ou elle peint, nous peignons, vous peignez, ils ou elles peignent. Nous sommes aidés depuis le début du chantier par deux scouts de Loul, Noé et Jérôme.

         Fort heureusement, Dimanche nous avons vécu un grand temps de partage auprès des sœurs de Mbodiene et nous avons constaté une fois encore que le charisme de la congrégation qui est « de faire fleurir l’hospitalité » est bien mis en valeur là aussi. Sœur Marie-Alicia et Mère Anna, supérieure de Djilas et de Mbodiene nous ont accueillis autour d’un bon repas dominical. Nous étions ravis.

         La pluie n’a cessé de tomber depuis Samedi et ce matin (Mardi 26 Juillet) le soleil a fait son grand retour. Nous sommes impressionnés par toute cette masse de pluie tombée mais cela n’a pas ralenti notre ardeur au travail. Ce soir, nous pouvons dire que 3 classes de plus sont pratiquement terminées. Nous abordons les retouches et les finitions ce qui est toujours très long… mais nécessaire. Dès demain nous devrions débuter le travail de décoration des classes de maternelle, nous pensons déjà aux fresques qui vont orner les murs.

         Quelques ennuis gastriques ont touché certains d’entre nous… mais nous sommes rétablis et d’attaque.

         Rendez-vous en fin de semaine où nous dresserons le bilan de notre chantier !

Juil 23

Chapitre n°4 : Une longue histoire qui commence

        Mercredi et Jeudi nous n’avons pas baissé la garde, bien au contraire c’est avec beaucoup d’entrain que nous nous sommes rendus au chantier. Nous avons retrouvé nos gestes presque professionnels. Les travaux avancent bien malgré une journée de Jeudi bien pluvieuse (Nos amis Sénégalais sont heureux eux, car ils peuvent travailler aux champs !).

         Trois classes sont maintenant totalement terminées, et même les tableaux sont peints. :-)

         Vendredi : Journée de détente à la réserve naturelle de Bandia accompagnés de Sœur Virginie et de Sœur Marie-Jeanne. Place à l’émerveillement dû à cette faune si riche : l’élégance des gazelles, les majestueuses girafes sans oublier l’unique couple de rhinocéros… et le repas des crocodiles. Les silences d’admiration, les yeux ébahis et pétillants, les « Oh là-bas ! », « Regardez à gauche », « Oh devant », n’ont cessé de rythmer cette visite. Puis retour chez les sœurs à Djilas où l’accueil est toujours aussi bienveillant.

         Mais ce n’est pas tout, aujourd’hui, (Samedi 23 Juillet), le chantier nous attendait de pieds fermes. Journée intensive de travaux où on voit les classes devenir de plus en plus belles et accueillantes, avant une visite demain à Mbodiene à la congrégation des sœurs de STV, implantée là-bas pour assister à la messe et partager le déjeuner ainsi qu’un temps convivial avec elles. Sœur Virginie et Sœur Marie-Sébastien sont originaires de ce village.

         La longue histoire commence avec la peinture des volets. Cela va nous tenir en haleine plusieurs jours. Merci à tous ceux qui nous suivent et nous envoient des messages d’encouragement !

Page 1 sur 4