Journal de bord

Cette page regroupe l'ensemble des messages envoyés durant notre séjour au Sénégal, vous donnant la possibilité de revivre au jour le jour cette expérience.

 

 


Lundi 28 Juillet - Matin


Ça y est le projet se réalise enfin : nous sommes dans la salle d'attente et nous partons d'ici une petite heure.

Photo de groupe avant le départ pour le Sénégal

 

 


 Lundi 28 Juillet - Soir


Nous sommes partis avec un peu de retard mais sans gêne à l'arrivée. L'attente pour les bagages fut un peu longue mais il n'y a pas eu de mauvaises surprises !

Nous sommes ce soir à "l'Abri" des soeurs dans la banlieue de Dakar et nous partons demain matin à 9h pour Djilas.

Photo de Groupe - premier soir

 

 


Jeudi 31 Juillet


L’arrivée à Djilas s’est faîte sans encombre. Nous avons pris possession des logements mis à disposition par les sœurs.

Photo d'un Orgueil de Chine, une fleur présente à Djilas.

Après un court temps de repos avant-hier, nous avons visité les classes à rénover et avons directement enchaîné avec les travaux, que nous avons poursuivis hier, et que certains ont déjà repris depuis tôt ce matin.

Une première salle de classe est pratiquement terminée, une autre est en cours de peinture et deux autres sont déjà nettoyées.

Nous avons également rencontré le chef du village hier soir. Ce moment d’échange fut pour lui l’occasion de nous accueillir officiellement et chaleureusement dans le village.

Dans les jours à venir nous visiterons des écoles de brousse dans la région de Djilas.

Dans tous les cas, le Sénégal vérifie à tout instant sa réputation de pays de l’Hospitalité !

 

 


 Dimanche 3 Août 2014


Photo de groupe prise lors de la visite d'une école de brousse.

Bientôt une semaine que nous sommes partis et nous voyons déjà les premiers résultats de nos efforts : en effet, après avoir attaqué dès mardi après-midi, nous avons travaillé chaque jour sans relâche.

Ce soir, à la fermeture du chantier à 19h30 nous étions heureux et fiers de constater que quatre classes étaient entièrement terminées, c’est-à-dire que tous les murs sont à présent repeints (à la perfection ! ) et que les élèves profiteront à la rentrée de tableaux noirs impeccables ! Deux autres classes nous attendent dès la reprise des travaux mardi. Dimanche et lundi nous serons à Mbodiène avec la communauté des Sœurs et plus particulièrement Sœur Marie-Sébastien qui fête son jubilé de 25 ans de vie religieuse.

Outre les travaux, nous avons visité quatre écoles de brousses gérées par la congrégation. Ce que nous y avons vu nous laisse à penser que d’autres travaux sont à envisager assez vite tant l’état de certaines structures était inquiétant.

A part cela, tout le monde se porte bien malgré quelques moments de fatigue mais jamais de découragement !

 

 


 Mercredi 6 Août


Notre court weekend de repos s’est avéré en réalité plus dense qu’imaginé et nous n’avons pas chômé !

Nous sommes partis tôt dimanche matin pour Mbodiène afin d’entourer Sœur Marie-Sébastien pour son Jubilé de 25 ans de vie religieuse.

Discours de Sœur Marie-Sébastien pour ses 25 ans de vie religieuse

Après avoir participé à la messe avec l’ensemble du village et des amis venus de tous les horizons, nous avons partagé le « banquet » offert par la famille de Sœur Marie-Sébastien et la congrégation : ce fut royal !

Enfin, nous avons été initiés aux danses sénégalaises.

Et pour couronner le tout, nous avons trouvé un peu de rafraichissement au bord d’une piscine.

Après le diner pris dans la communauté des sœurs sur place, nous sommes partis vers N’Gazobile où nous avons dormi au Séminaire de la région qui nous a gentiment accueilli.

Petite grasse matinée (lever à 8h…), puis début de la véritable journée de repos où nous avons pu profiter pour un peu de temps de l’Océan Atlantique. Après des châteaux de sable et des baignades ainsi qu’un bon déjeuner (frites, viandes et glaces !) nous sommes repartis en minibus vers Djilas.

Ces deux jours nous ont permis de souder encore plus le groupe et de prendre un petit temps de pause pour repartir de plus belle !

Dès ce matin les travaux ont repris avec la finition des quatre premières classes (les photos avant-après sont jointes), le début des peintures de la cinquième et sixième classe et le nettoyage de la septième classe, le bâtiment des maternelles (auquel nous attacherons un grand soin ! ).

Cet après-midi pour la plus grande joie de tous, la pluie est enfin arrivée ! Avec au moins un mois de retard ces pluies diluviennes sont une bénédiction pour les Sénégalais qui vont enfin pouvoir commencer les travaux des champs, l’hivernage.

 

 


 Vendredi 8 Août


Enfants aux abords du chantier

Aux dernières nouvelles vous avez appris que nous avions terminé quatre classes. Nous avons trouvé notre rythme, chacun se trouvant à l’aise dans les tâches à accomplir et selon ses compétences. Nous pouvons annoncer que six classes sont terminées et les deux dernières largement avancées. Nous prévoyons de finir l’ensemble des classes (finitions détaillées comprises) d’ici à mercredi prochain : nous commençons à réfléchir à  la façon d’utiliser au mieux le temps restant.

Nous sommes toujours autant choyés par les sœurs : Sœur Marie-Delphine, Sœur Virginie et Sœur Louis nous accompagnent du matin au soir dans la bonne réalisation de notre projet, toujours dans la bonne humeur et avec un esprit bienveillant.

Ces derniers jours furent consacrés pleinement à la réfection des classes : en effet, notre prochain moment de découverte et de partage avec la population Sénégalaise aura lieu ce dimanche lors de la visite du village de Léopold Sédar Senghor, poète, membre de l'Académie Française et ancien président du Sénégal.

Mais rassurez-vous, le travail acharné que nous réalisons est ponctué d’une pause bien méritée en chaque début d’après-midi.

 

 


 Lundi 11 Août


Tour en Pirogue

 

C’est sous le Soleil que nous sommes partis découvrir Djilor, ville de naissance de Léopold Sédar Senghor. Malgré la fermeture de sa maison pour rénovations, un guide nous a présenté son histoire et celle de la ville en pénétrant par une porte « dérobée ». Nous avons ainsi compris les raisons de son influence passée et actuelle au Sénégal : il avait notamment permis une modernisation de l’agriculture avec l’arrivée de la charrue et des bœufs.

Le guide était aussi responsable de l’écotourisme dans la région et nous avons pu constater avec une grande joie que cette zone était très bien entretenue contrairement à ce qu’on avait pu voir dans le reste du Sénégal jusqu’à maintenant : le tri sélectif est de mise à Djilor !

Nous sommes ensuite allés à la découverte des mangroves de l’île aux oiseaux en pirogue. Ce fut un moment de détente riche en émotions et en images.

Ce matin retour au chantier !

Les derniers tableaux sont maintenant peints, nous abordons les finitions et le nettoyage des deux dernières classes (les autres étant maintenant entièrement terminées). Cette dernière étape devrait en toute logique s’achever au plus tard demain soir. Passée cette date, nous réaliserons des fresques dans certaines classes et probablement d’autres petits projets à une échelle nécessairement inférieure.

Nous sommes réellement contents du résultat final. Quand on regarde l’état des classes à notre arrivée et leur situation actuelle, cela fait sincèrement du bien. Plus de 1 500 m2 de peinture ont été appliqués au total, et la différence est palpable !

Hier, après la messe animée par les scouts locaux nous aidant pour les rénovations, c’est dans la joie que les parents des élèves scolarisés dans l’école sont venus apprécier le travail réalisé dans les classes. Ce moment de partage s’est bien évidement conclu par des chants et des danses sénégalaises.

Le projet continuera sur sa lancée jusqu’à notre départ et même après.

 

 


 Vendredi 15 Août


 

En ce Vendredi 15 août le chantier est entièrement bouclé : les classes sont totalement finies, rangées, nettoyées et prêtes à accueillir les élèves à la rentrée. Ils auront même la joie de découvrir de nouvelles fresques réalisées dans les deux salles de maternelle, ainsi que le logo symbolisant notre projet dans chacune des classes.

Logo du projet peint dans la classe de Maternelle

Nous sommes contents d’avoir mené à bien ce chantier et satisfaits de la qualité finale du travail réalisé.

Une qualité que vous pourrez vous aussi apprécier peu de temps après notre retour, une fois notre reportage terminé et l’invitation à venir le découvrir lancée.

Mercredi soir, moment de partage et d’émotion autour d’une bonne table, comme toujours d’ailleurs, avec les scouts et leur aumônier, le père Jean-Laurent.  

Nous avons écouté un chant de leur composition nous remerciant pour notre investissement et nous (r)appelant à la charité. Bien entendu, nous avons répondu en chanson, afin de les remercier eux aussi d’avoir grandement participer aux travaux avec leur joie permanente.

Moment d’émotion car nous savons déjà que c’est presque la fin de notre aventure au Sénégal…

Certains scouts ont depuis quitté Djilas pour rejoindre leurs familles, d’autres ont merveilleusement animé la messe de ce matin à laquelle nous avons participée. Leur chorale rayonne et nous invite au partage !

Demain sera une journée de rangement et de repos, avant le départ Dimanche à 6h20 du matin pour Keur Moussa. Puis pique-nique sur l’île de Gorée avant le retour sur Dakar. Le triste départ pour la France aura lieu le lendemain soir. Cette tristesse se retrouve dans la météo des derniers jours, les trombes d’eau se faisant de plus en plus présentes.

 

 


 Mercredi 20 Août


 Nous sommes de retour en France !

Ce projet merveilleux est donc arrivé à son terme hier matin avec le retour de l'Equipe au grand complet.

Avant de revenir brièvement sur cette expérience, permettez-nous de vous détailler nos derniers jours au Sénégal.

Ce vendredi 15 août fut un moment extraordinaire de partage avec les habitants de Djilas : nous avons été mis à l'honneur pour participer à une course à pied de 7 km et six d'entre nous ont répondu présent. Podium peu étonnant, nous nous sommes fait largement devancer par les locaux, mais tout le monde a fini l'épreuve ! Nous avons ensuite assisté à d'autres épreuves comme des courses d'ânes ou un concours de danse sénégalaise.

Enfin le soir nous avons pu regarder des combats de lutte sénégalaise, un sport mêlant patience et force physique.

Tôt dimanche nous sommes partis pour l'abbaye de Keur Moussa que nous avons visitée avant d'assister à la messe animée passionnément par les moines.

Nous avons ensuite repris le minibus pour le port de Dakar, et après quasiment quatre heures d'attente nous avons réussi à prendre le bateau pour l'île de Gorée, afin de visiter entre autre la Maison des esclaves, véritable plongeon dans l'histoire du pays.

Lundi fut une journée de marché acharné ! Après la lutte sénégalaise nous avons goûté aux joies du deuxième sport national, le marchandage... Ce fut épuisant, mais nécessaire, et grandement facilité par les excellentes marchandes que sont les sœurs qui nous accompagnaient.

Après un dernier dîner à la congrégation à Dakar, nous avons pris la direction de l'aéroport, scellant ainsi ce projet riche en émotions.

Nous sortons de cette expérience reconstruits ! Certes nous avons été acteurs sur place, mais nous avons tant reçu des scouts, des sœurs et des Sénégalais que nous ne pouvons qu'en sortir bluffés, voire désorientés. Nous avons vécu une véritable leçon de vie et de partage que nous ne sommes pas prêts d'oublier.

Vous pouvez d'ores et déjà retrouver une sélection des photos prises lors de la réalisation du projet en suivant ce lien.

D'autres supports (permettant notamment de mieux comprendre l'ampleur des travaux) et rencontres viendront par la suite.

La nostalgie de Djilas se fait déjà ressentir ! Mais si nous revenons aujourd'hui c'est aussi pour lancer un nouveau départ et pour permettre l'émergence d'un nouveau projet qui nous l’espérons verra le jour dans les prochains mois ou les prochaines années.

Un grand merci s'impose à vous qui nous avez soutenus, par vos prières, par vos pensées, par vos messages et par vos dons. Nous vous en sommes extrêmement reconnaissants.

Ligthpainting "Merci"